RGPD entrée en vigueur Mai 2018 : êtes-vous prêt …à payer 20 M€ d’amende ???

d25bf1_a358066ff65f4721a0dd5c2bd8652e33-mv2

Pour en savoir plus cliquez sur l’image ci-dessus

Règlement Général sur la Protection des Données

GDPR (General Data Protection Regulation) ou RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) est le règlement européen pour la protection des données personnelles.

Quel est le but du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) ?

Le RGPD repose sur le droit fondamental de protection de la vie privée et des données à caractère personnel. Il vise donc à mieux protéger tous les citoyens de l’Union Européenne en harmonisant la protection des données personnelles dans l’ensemble des 28 Etats membres. En renforçant le cadre légal entourant l’utilisation des données des individus, ce règlement entend booster la confiance des consommateurs dans les nouvelles technologies et permettre ainsi un meilleur essor de l’économie numérique.

Qui est concerné par cette réglementation ? 

Le champ d’application du Règlement, défini aux articles 2 (champ d’application matériel) et 3 (champ d’application territorial) est beaucoup plus large que celui de la directive. En particulier, le Règlement instaure une règle d’application extraterritoriale du droit européen et les soustraitants sont à présent directement concernés par la règlementation.

Quels sont les principaux impacts de RGPD ? 

  • La création d’un rôle de Délégué à la Protection des données, chargé de piloter le dispositif de protection des données

  • La définition des processus de collecte, de traitement, de stockage, de transfert et de suppression des données

  • La création d’un processus de notification des violations de données

  • L’obligation d’obtenir le consentement explicite du client lors de la collecte de données

  • Le renforcement du droit pour les personnes d’accéder aux données qui les concernent et du droit de les supprimer

  • La sensibilisation et la formation au thème de la protection des données de toute personne amenée à manipuler des données personnelles

Quelles sont les sanctions en cas de non-respect de la réglementation ? 

Les sanctions peuvent être :

  • En cas de violation mineure, un simple rappel à l’ordre.

  • En cas de violation plus grave, une amende administrative prenant en compte la nature, la gravité, la durée de violation ainsi que son caractère intentionnel mais également les circonstances atténuantes. Cette amende administrative peut atteindre jusqu’à 4% du chiffre d’affaires d’une entreprise, contraignant ainsi à la plus grande vigilance dans la mise en œuvre de traitement de données à caractère personnel.

Aux sanctions pécuniaires s’ajoute également le risque de détériorer l’image de l’entreprise auprès de ses clients.

Le règlement entre en vigueur le 25 mai 2018…
Le compte à rebours est lancé !

 

Testez votre compatibilité !  ⇓ 

data-protection

Nous avons des solutions simples et à faibles coûts pour vous mettre en conformité 

plus d’infos au 04.72.68.60.90 ou par mail : carole@yad.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *